Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

CGT FERC Sup • Préavis de grève du 15 avril au 15 mai 2019

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Les dossiers > Luttes en cours > Le gouvernement doit arrêter la répression et répondre aux revendications (...)

Le gouvernement doit arrêter la répression et répondre aux revendications !

vendredi 8 février 2019

Le gouvernement doit arrêter la répression et répondre aux revendications !
Amplifions la mobilisation !

Depuis 12 semaines, Gilets Jaunes, salarié.es, retraité.es et jeunes se mobilisent contre
la politique antisociale du gouvernement Macron. Et celui-ci répond par une répression sans précédent, chaque semaine plus violente.

Samedi 2 Février, durant l’acte XII des Gilets Jaunes, c’est Louis Boyard, président de l’UNL (Union Nationale des Lycéens) qui a été victime, semble-t-il d’un tir de FlashBall, au pied. Pascal Maillard, secrétaire académique du SNESup-FSU a également été touché par un tir au bras à Strasbourg. Et un camarade du SNéAD-CGT a été touché au visage lors d’une manifestation à Toulouse. Ces agressions s’ajoutent à la longue liste des blessé.es et mutilé.es durant ces mobilisations.

Nous condamnons cette violence gouvernementale. Nous ne nous laisserons pas intimider.

Comme l’a dit Louis Boyard en sortant des urgences : « Un gouvernement qui utilise la violence, et en particulier contre sa jeunesse, c’est un gouvernement qui a peur, qui est sur le point de plier.  ». Faisons le plier !

Les grèves et les manifestations du Mardi 5 Février ont été un succès, en nombre et en détermination, mais aussi sur la jonction entre Syndicats, Jeunes et Gilets Jaunes.

Fort de ce succès, le Conseil National de l’Union CGT Ferc Sup réuni les 6, 7, et 8 Février 2019 appelle l’ensemble des syndicats à organiser des rencontres avec les Gilets Jaunes pour discuter de nos revendications communes, comme bon nombre d’Unions Locales et Départementales l’ont déjà fait.

Le CCN de la CGT appelle partout où cela est possible à continuer à travailler les convergences avec les Gilets Jaunes, et propose d’organiser les « mardis de l’urgence sociale ».

Dans l’Enseignement supérieur, l’intersyndicale appelle également à se saisir des mercredis contre la hausse des frais d’inscription des étudiant.es étranger.es hors UE.

La CGT FERC Sup demande depuis plusieurs semaines le retrait du projet d’augmentation des droits d’inscription pour les étudiant.es hors Communauté européenne, qui est contraire au droit humain fondamental à la non-discrimination et à l’égalité de traitement de toutes et tous. Nous dénonçons également la tentative d’intimidation de la ministre adressée aux présidents d’universités qui voudraient contester cette mesure.

Mercredi 13 Février Rassemblement/déjeuner
à l’entrée de la Cité Internationale Universitaire entre 12h et 14h.

La CGT FERC Sup dépose un préavis de grève à compter du lundi 11 Février pour permettre aux personnels de se réunir en Assemblées Générales et de se saisir de ces initiatives pour :

  • Arrêt de la répression policière.
  • Accès pour toutes et tous à l’Université publique / Non à la hausse des frais d’inscription pour les étudiant.es étrangers hors UE.
  • Augmentation générale des salaires et des pensions.
  • Revalorisation du point d’indice pour les fonctionnaires.
  • Abandon de toute réforme de retraite par point

Elle appelle également les syndiqué.es à rejoindre les manifestations le samedi, partout où cela est possible.

La colère des Gilets Jaunes est la nôtre. Allons-y ! C’est le moment !

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition