Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Syndicats > Pays de Loire > Université de Nantes > La vie syndicale de la CGT FERC-SUP

Vie de notre syndicat (Nantes), de la FERC-SUP, de la FERC, de la CGT, etc...

La Région Pays-de-la-Loire et le financement de l’enseignement supérieur

dimanche 21 avril 2019

Nous reproduisons ici un article de l’agence de presse AEF datant du 14 janvier 2019 et relatant les arbitrages du budget des PDLL pour l’enseignement supérieur.

Les titres de l’article sont souvent en trompe l’œil : les chiffres rapportés font état d’une baisse réelle des dotations pour l’enseignement supérieur. Pour le fonctionnement comme pour l’investissement, c’est environ 20 % de fonds en moins...

L’enseignement n’est pas une priorité, au final, pour le gouvernement comme pour la Région : on préfère donner à fonds perdus pour le CICE ou pour les très riches.

Le bureau de la CGT FERC SUP de l’Université de Nantes

Budget 2019 Pays de la Loire : développement du dialogue avec les établissements d’ESR, soutien aux politiques de site

AEF – Par Diane Scherer Publiée le 14/01/2019 à 15h41

La région Pays de la Loire a adopté jeudi 20 décembre 2018 son budget primitif pour 2019, d’un montant d’1,88 milliard d’euros, contre 1,83 milliard en 2018.

En matière d’enseignement supérieur, la collectivité apportera son soutien aux dynamiques de site, et souhaite développer le dialogue avec les établissements, notamment grâce à la conférence régionale de l’enseignement supérieur. L’enveloppe globale consacrée à l’enseignement supérieur passe de 23,8 M€ en 2018 à 18,8 M€ en 2019. La baisse concerne essentiellement les investissements dans l’immobilier et les équipements pédagogiques.

La région Pays de la Loire souhaite « développer le dialogue et la concertation avec les acteurs de l’enseignement supérieur ». C’est dans cet objectif qu’elle a installé en septembre dernier la Cresup (conférence régionale de l’enseignement supérieur), commission transversale du CCRRDT, qui réunit les principaux acteurs de l’enseignement supérieur des Pays de la Loire. La première plénière s’est réunie le 9 novembre 2018. Les acteurs ont validé la feuille de route de cette instance qui, dans la perspective de l’élaboration du prochain schéma stratégique ESRI, « consistera à apporter un regard objectivé sur les dispositifs existants, pour vérifier l’adéquation des outils aux besoins du territoire, et être force de proposition pour les adapter ». De manière opérationnelle, les acteurs ont identifié plusieurs chantiers à traiter prioritairement en 2019 : l’international (internationalisation des formations, mobilité des étudiants...), la formation tout au long de la vie, l’orientation et la liaison secondaire/supérieur.

Une enveloppe stable pour l’investissement

La région consacrera 1,6 M€ au fonctionnement des établissements d’enseignement supérieur et aux initiatives des acteurs de la vie étudiante en 2019, contre 2,1 M€ en 2018. Elle affirme son soutien au développement des dynamiques de sites 
 : rapprochement entre l’université d’Angers et Le Mans Université (lire sur AEF info), schéma local de l’ESRI de l’agglomération de Saint-Nazaire, élaboration d’un schéma similaire par Le Mans Métropole, déploiement de la NUN (Nouvelle université à Nantes) dans le cadre de l’isite nantaise (lire sur AEF info).

En matière d’investissements, la région mobilise une enveloppe d’environ 14 M€ pour l’immobilier et le matériel pédagogique, informatique et multimédia des établissements d’enseignement supérieur. En 2018, l’enveloppe dédiée à ce programme atteignait presque 17 M€.
La programmation financière concernera en particulier les opérations suivantes : les études relatives au regroupement sur un seul site des formations universitaires Heinlex à Saint-Nazaire, la construction du bâtiment Bias à Nantes pour accueillir notamment les étudiants de 1re année de médecine et des espaces tertiaires, l’extension de l’IUT de La Roche-sur-Yon, les études de programmation relatives à l’extension de l’Istia (école d’ingénieurs de l’université d’Angers).

Mobilité étudiante : 3 400 bourses financées chaque année

Seront également financées cette année : l’extension d’Agrocampus Ouest (Angers), la réhabilitation de l’IUT du Mans et la réhabilitation de l’IUT d’Angers. Deux autres investissements immobiliers, inscrits au contrat État-région 2007-2013, restent à payer en 2019. Il s’agit de la restructuration d’une aile de l’École Polytech Nantes et de l’extension de l’École supérieure des géomètres topographes, au Mans. Ces travaux représentent pour la collectivité une enveloppe de 2,1 M€.

Enfin, le financement du dispositif Envoléo, qui permet d’accompagner chaque année plus de 3 000 étudiants ligériens dans leur mobilité à l’étranger, est maintenu (2,9 M€). 
En 2017-2018, 3 400 bourses de mobilité ont été attribuées. Les allocataires sont majoritairement partis en séjours d’études (79 %) tandis que 21 % ont effectué un stage professionnalisant. Au global, les mobilités aidées par Envoléo ont été accomplies dans 66 pays d’accueil différents. Les principaux pays de destination sont l’Espagne (357), la Grande-Bretagne (345), le Canada (314), l’Allemagne (169) et les États-Unis (131).

Financement des Formations sanitaires et sociales

Le financement des instituts de formation pour les formations sanitaires et sociales représente une enveloppe de 42,5 M€ en 2019. Les 26 organismes gestionnaires d’un institut de formation sanitaire et les 7 organismes gestionnaires d’un institut de formation en travail social percevront une subvention totale de 40,3 M€. Des investissements seront réalisés à hauteur de 3,3 M€ : travaux d’extension du pôle de formation santé/social de Laval, travaux des écoles du centre hospitalier de Cholet, construction des écoles paramédicales du centre hospitalier de Châteaubriant-Nozay-Pouancé.

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition