Menu ☰

Accueil > Syndicats > Île de France > Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle

jeudi 22 septembre 2022

Blog de la CGT FERC Sup Paris3

Danger à l’université : une dalle de faux plafond est tombée hier.

bonjour,

Hier, une dalle métallique de faux plafond est tombée brutalement par terre dans un bureau.

Les collègues témoignent qu’elle a “frôlé xxx qui était en train d’en sortir. A 1 seconde près, la dalle lui tombait sur la tête. Nous avons frôlé l’accident du travail qui eût été grave.”. Ils ajoutent : ‘nous étions en train de discuter dans mon bureau quand la dalle est tombée d’un coup. Nous ne touchions pas au plafond, nous n’avions pas ouvert ou fermé une porte ou une fenêtre (pas de courant d’air). J’étais assise à mon bureau et xxx debout en face de moi : la dalle est tombée d’un coup, sans faire de bruit annonciateur, elle paraissait en bon état et bien fixée au plafond, bref : rien ne laissait suspecter une chute soudaine d’une telle violence.

La DPI conseille d’intervenir "dans les plus bref délais et de vérifier l’état de toutes les dalles de faux plafond au sein de notre établissement car comment s’assurer qu’un tel incident ne se reproduira pas ?"

Hier soir, le secrétaire du CHSCT a demandé à la direction de l’université d’envoyer un message à tous les collègues pour les prévenir de la situation et interdire l’accès à tous les espaces où ce type de faux plafond existe. Mesure qui doit durer a minima jusqu’à l’enquête CHSCT prévue à 15H ce jour et jusqu’à ce que le risque soit maîtrisé.

A cette heure, une fois de plus, pas de réponse de la présidence alors que les collègues sont face à un risque non maîtrisé.
.
On conseille à tous les collègues qui travaillent à Nation dans des bureaux ou salles de cours concernés de se mettre en droit de retrait.

Vous pouvez le dire oralement à votre N+1 en arrivant... Ou lui écrire un mail qui peut reprendre ce modèle :

"bonjour,

j’ai appris qu’hier une dalle de faux plafond est tombée dans un bureau. C’est le même style de dalle qui semble être présent sur mon lieu de travail. En attendant l’enquête CHSCT qui aura lieu à 15H suite au Danger Grave et Imminent acté par la direction de l’université, j’exerce mon droit de retrait.

Je précise que la DPI préconise à l’EPAURIF d’intervenir "dans les plus bref délais et de vérifier l’état de toutes les dalles de faux plafond au sein de notre établissement car comment s’assurer qu’un tel incident ne se reproduira pas ? "

J’estime être en danger tant que le faux-plafond de mon lieu de travail ne sera pas inspecté.

cordialement,

xxx"

La CGT FERC Sup Sorbonne Nouvelle